Vos témoignages à Michel Bussi (1646)

Déposer votre témoignage

Lire la suite
18/10/2009 Dominique
Je vous ai rencontré à la Halle-aux-Toiles et j’ai acheté par hasard Omaha-Crimes. Je suis séduit et entièrement « bluffé » par votre style d’écriture et je reconnais avec beaucoup de plaisir que depuis que je lis (j’ai commencé vers l’âge de 8 ans et cela ne m’a jamais quitté), cela faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien dans ces moments propices d’évasion. Pour cela, je vous en remercie. Ne changez rien et j’attends avec impatience chacun de vos livres. Bien entendu, j’ai aussi les trois autres. Pour moi, la lecture est un sport nécessaire comme toute autre pratique et vous avez l’art de déstabiliser le lecteur jusqu’à la fin. Je vous remercie de me donner autant de plaisir et de moments d’évasion au travers de votre écriture.
18/10/2009 Cécile-Anne
J'ai lu Sang-Famille. Il y a beaucoup de choses que j'ai aimées. En vrac : le suspense ; la construction "polyphonique" ; le temps resséré ; le rapport au père ; le passage à l'âge adulte via la relecture de son enfance ; les impostures de la communication touristique ; le thème du sous-terrain au sens propre et métaphorique (secrets enfouis dans le sous-sol d'un endroit, mais aussi dans les mémoires individuelles et collectives), ainsi que celui de la prison également, sous les prismes jumelés de la réalité et de la métaphore (et d'ailleurs toute île n'a-t-elle pas quelque aspect carcéral ? sauf évidemment sans doute quand elle est à la dimension de l'Australie ; et encore, car il y a aussi la géographie dans les têtes, et on sait TB si l'on habite ou pas une île. J'ai ri aussi aux innombrables scènes de drague : effective, ébauchée ou virtuelle.
07/10/2009 Corinne
Sang-Famille... Scénario original, rythme qui s'accélère au fur et à mesure de l'intrigue , quand on le commence , on ne le lache plus!L'histoire est vraiment bien ficelée,le rendu est digne des maitres du suspens tel Harlan Coben.Un jeune auteur à connaitre!Pour ceux qui ont lu le dernier Chattam, plutot décevant à mon gout,ce roman le dépasse largement!
22/09/2009 patricia
coucou, je vous avais déjà écrit à propos de vos livres, je viens de terminer sang famille en une nuit, vraiment génial, tout, le suspens, les décors, l'histoire, bref, bravo ! et continuez !
20/09/2009 Jérome
Un grand merci pour le plaisir que j'ai à lire vos oeuvres. Je vous ai découvert grâce à l'une de mes amies qui a été l'une de vos étudiantes et qui m'a conseillé le Code Lupin. J'ai dévoré vos 3 autres romans avec le même plaisir (je regrette seulement la présence ici et là de quelques fautes d'orthographe, mais ce n'est qu'une gêne extrêmement minime). Merci encore et dans l'attente de lire votre 5ème roman... Au revoir.
15/09/2009 Michel Inizan
Quel merveilleux auteur vous êtes! J'ai lu tous vos ouvrages avec passion et chaque fois je reste sous le charme. Seule critique négative: elle concerne l'édition. L'éditeur devrait rendre le livre plus souple, plus facile à ouvrir sans "casser" la tranche de part en part. En core bravo à vous et toutes mes félicitations. A quand le prochain ? Michel Inizan
03/09/2009 Rico B.
Moi qui ne suis pas un grand lecteur, j'ai été séduit par la plume de Michel B. Après avoir lu "Mourir sur Seine" puis dans la foulée "Omaha Crimes" je suis impatient de lire "Sang Famille". Cet été pendant mes vacances, j'ai fait trois librairies - toutes en rupture de stock. Ce n'est pas une surprise ; Michel B. a donc un réel succès auprès des lecteurs. Si je ne croise pas Michel B. avant, je vais attendre la séance de dédicaces à Pont de l'Arche. J'espère qu'il y'aura encore d'autres oeuvres à suspense avec ce style caractéristique. Merci Michel, pour mon retour à la lecture.
29/08/2009 D.J
Je lis votre livre "Mourir sur Seine". C'est passionnant. J'aime bien votre façon d'écrire, avec des mots simples et un langage courant auxquels il ne faut pas prendre le dictionnaire pour chercher les mots. De plus, Rouen, est une ville magnifique, et je suis fière qu'enfin quelqu'un ait pu décrire cette charmante ville sous forme de polar sur l'Armada. C'est à la fois historique, bien mené et surprenant car on y découvre beaucoup de choses avec "Ramphastos", les rues de Rouen avec "Maline" qui n’y circule qu'à pieds, les policiers... Merci d'avoir bien vouloir prendre le temps de lire mon témoignage et/ou remarque.
29/08/2009 Danièle
Comme un brouillard s'affine, s'étiole et se dissipe devant le soleil levant, le livre prend au fil des pages une toute autre dimension, une autre coloration et moi... J'y prend un intéret de plus en plus grand. Vite ! Vite ! Le dénouement ? Fidèle à mon mode de lecture de polars, je cherche la réponse aux dernières pages. las ! Je l'ai "on the baba", pas la plus petite indication. Il faut donc que je reprenne ma lecture en diagonale en sautant des chapitres, des pages, MAIS le réconpense est au bout du compte ! Le coup de tonnerre, l'inatendu, la surprise du lecteur. Pour du suspence, c'était réussi. A présent, je vais relire comme je lis tous mes polars, posément, mot à mot, ligne par ligne, quitte à revenir dessus pour en tirer et savourer la substantifique moëlle. Donc j'accorderais à ce livre 9,95 sur 1O. Je vous quitte pour le replonger vite, vite, dans ce bouquin PASSIONNANT !
26/08/2009 Evelyne
comme promis, quand je vous ai rencontré au salon du livre de Rouen, je vous donne mon avis sur "sang famille"...comme "mourir en seine", je l'ai dévoré : les personnages ados et adultes, l'histoire , la description des lieux, les rebondissements, tout y est pour passer un très bon moment et puis je suis née un 18 aout dans la Manche,ça créé des liens ;-))..je vais poursuivre la decouverte de vos personnages avec "Omaha crimes"....à bentôt
25/08/2009 claude et sylvie
Je viens de terminer « Sang famille » C’est super ! Histoire originale, aventures, secrets, humour et suspens, bref tous les ingrédients rassemblés pour tenir le lecteur en haleine ! Sans oublier des ados très sympas ! Bravo et à très bientôt.
25/08/2009 Paul
J'ai lu avec un grand plaisir le roman policier Omaha crimes. Les rebondissements (éventuelle culpabilité dAlice, sincérité dEmilia Arlington…) tiennent vraiment en haleine le lecteur. Quen est-il du tirage au sort des soldats ? Est-ce une pratique avérée ?
19/08/2009 charline
je viens de dévorer Sang Famille, comme je l'ai fait précédemment pour vos 3 autres livres. j'ai hate de voir de quoi va parler le prochain, et sur quel mystère de nos régions vous allez nous emmener...
16/08/2009 michel
Je suis une ancienne étudiante de géo. J'ai lu "mourir sur Seine" par curiosité : c'est un ancien prof. 3 jours plus tard, lecture finie et complètement convaincue ! C'est mon livre de l'été ! Vite, je dois partir à la recherche des autres thrillers dès mon retour de vacances ! merci.
16/08/2009 Casse-noix
Alternant les chapitres relatifs à Colin Rémy et à l’enquête de Simon Casanova, Michel Bussi nous fait passer à nouveau un agréable moment de lecture avec son 4ème roman Sang Famille. Après un huit clos de 200 pages sur l’île de Mornesey et des retournements de situation à chaque fin de chapitre, nous débarquons sur le continent en espérant y découvrir la vérité. Et alors que nous pensions l’avoir découvert à mesure que nous nous approchions de la fin du roman, toutes nos hypothèses sont chamboulées par le scénario finement ciselé de Michel Bussi. Encore merci pour ce moment de lecture, j'attends avec impatience ton prochain roman.
15/08/2009 Pierre Ménard
Michel bonjour ! Nous nous sommes vus à Lens pour le festival du polar. J'étais, comme toi, nomine pour un Prix... que je n'ai pas eu. Dans ces cas-là, on a beau s'en défendre, on reste toujours un peu déçu. Forcément ! On va même jusqu'à se demander - très secrètement, tout au fond de soi - si le gagnant le mérite finalement autant que ça ce Prix : quoi, c'est vrai, mon bouquin était vachement bien, est-ce que le sien tient la route ? Mmmh, voyons voir... Et d'ouvrir le livre, armé de son scepticisme le plus affûté, prêt à ricaner fiéleusement à la lecture des faiblesses de style ou des énormités de scénario... Ben voilà, j'ai lu Omaha crimes. Non, en fait je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré ! En deux soirs, je suis arrivé au bout des interrogations de Lison, je fus renseigné sur la vraie nature de ce misérable Ralph et je fus triste de savoir que ce salopard de crabe avait fini par bouffer la belle Alice restée fidèle à son Lucky. Et je ne me pose plus de questions : oui, trois fois oui, tu méritais ce Prix. Je suis déçu de ne pas l'avoir obtenu, mais sincèrement content qu'il récompense un livre aussi enthousiasmant que celui-ci. Histoire on ne peut plus originale, écriture sûre et enlevée, récit impeccablement ficelé, suspense rebondissant, plus quelques notes d'humour bien senties grâce aux commentaires in petto de ce sacré Nick. La largeur de tes chevilles dusse-t-elle te poser des problèmes pour enlever ton pantalon, c'est un des meilleurs romans que j'ai lu depuis pas mal de temps. Carrément ! Je le dis comme je le pense : Omaha crimes m'a procuré autant de plaisir que la fameuse trilogie Millenium par exemple. Je sens que je vais faire acte de prosélitisme forcené autour de moi...
15/08/2009 Y.G
Nous avons commencé en vacances une lecture à haute voix d'Omaha Crimes, poursuivie pendant une petite demi-heure tous les matins après le petit déjeuner. C'était comme un feuilleton de vacances et nous avons fini ce matin. Passionnant ! C'est à la fois un suspense constant, avec des moments vraiment comiques, des personnages bien campés, et aussi des passages poétiques et sentimentaux. Et on s'est dit que cela ferait un formidable feuilleton pour la télé, à raison d'un quart d'heure tous les soirs sur la 3 après les infos. Cela aurait un succès terrible. Reste à trouver un réalisateur.
15/08/2009 A.L
Sang famille est tout simplement génial dans son intrigue, son dénouement et une nouvelle fois son emprise avec un autre petit coin de Normandie retracé à merveille. Après avoir lu “Mourir sur Seine” en pleine Armada et être retourné sur le plages du Débarquement après avoir terminé “Omaha Crimes”, tes bouquins sont carrément fusionnels avec l'espace et le terrain qui leurs servent de support. La patte du géographe et ton gout du polar font un cocktail détonnant digne du meilleur kir normand ! Conséquence, j'ai déjà programmé un petit tour dans les iles anglos normandes avec la famille au printemps 2010 pour les revisiter avec un autre regard ........ et un détecteur de métaux :-D merci pour tes bouquins et te souhaitant encore beaucoup de prix bien mérités!
26/07/2009 Simon Fichou
le roman sang famille m'a rappelé de très bons souvenirs du cotentin, avec les stages du CRNG en cata(maran), mes colonies de vacances sur l'île Chausey, et puis l'allusion d'un certain journaliste dont le nom me rappelle étrangement feu l'académicien et journaliste B. Poirot-Delpech qui a habité à St Pair au sud de Granville. sinon dans l'histoire, le bouquin reste fidèle aux autres avec une fin (façon de parler car pour moi cela concerne les 150 dernières pages...) palpitante et qui se dévore à tout allure.
25/07/2009 Stéphanie
Je viens de terminer votre dernier livre "Sang famille"; un grand merci également pour ce 4ème roman ! Excellent !!! L'intrigue très bien ficelée et votre style dynamique, avec des passages tantôt comiques, tantôt sensuels, nous tiennent encore une fois en haleine du début à la fin du livre, sans ennui aucun ! Le "je" du protagoniste Colin Rémy nous plonge peut-être aussi encore plus dans cette intrigue. Comme dans vos précédents romans, on est vite absorbé par l'histoire et au fur et à mesure que l'on dispose d'indices, on se prend à vouloir trouver qui est à l'origine de la machination; mais de nouveaux éléments viennent toujours brouiller la piste, voire nous font croire que tout n'est que pure folie de la victime (comme pour Alice dans OMAHA CRIMES) !! Alors à quand maintenant....votre 5ème roman ? ... Et le premier film ?(Questions ne nécessitant pas forcément de réponse, le suspens peut durer.... mais pas cependant trop longtemps SVP....;=) En attendant, partant ce soir en famille pour une quinzaine de jours sur les plages d'Etretat et de Fécamp et profiter de toute la région, je vais reprendre le CODE LUPIN dans mes valises pour une seconde lecture. Encore une fois merci pour vos livres passionnants !!!