Une héroïne de nouvelle

t'en souviens-tu, mon anaïs ?

Elle s’appelait Anaïs Pauline Aubert, dite Mademoiselle Anaïs.

Entrée à la Comédie-Française en 1816, elle s’est fait une spécialité des rôles d’ingénue, d’amoureuse et des rôles travestis. Elle a connu ses heures de gloire sur les planches grâce à ses interprétations dans Les Demoiselles de Saint-Cyr d’Alexandre Dumas ou dans Le Roi s’amuse de Victor Hugo.

On la disait ravissante… Est-ce pour cela qu’elle fut victime de la jalousie de nombre de comédiennes et rivales ?

Dans T’en souviens-tu, mon Anaïs ?, elle prête son prénom au titre de la nouvelle.

Vous souhaitez savoir pourquoi… ?

Rendez-vous chez votre libraire !