L'instant BD avec Michel Bussi

 

 

 

Evénement ! Nymphéas noirs, le premier roman de Michel Bussi aux Presses de la Cité, paraît en bande dessinée le 25 janvier prochain chez Dupuis, adapté pour les bulles par Fred Duval et mis en lumière par Didier Cassegrain. L’entreprise était ardue mais la réussite est totale !

A cette occasion, Michel Bussi s’est prêté à une petite interview…

 

Quel est votre rapport à la BD ? Est-ce un genre que vous aimez ?

J’adore ! Je suis un grand lecteur de BD depuis toujours, c’est l’art où il y a eu selon moi le plus d’innovation à partir des années 70…

 

Avez-vous des BD ou des romans graphiques de chevet ? Pouvez-vous nous en citer quelques-uns ?

Beaucoup… Tous les albums signés par Jean Van Hamme, un génie, ou en particulier Thorgal, mais aussi les Philémon de Fred, les Rubriques à Brac de Gotlib, Silence de Comès, la série Balade du bout du monde, les premiers Blueberry, les Lucien de Margerin, les Raymond Calbuth de Tronchet…

 

Comment avez-vous accueilli l’annonce de l’adaptation de Nymphéas noirs en BD ?

Formidablement bien ! Le dessin de Didier Cassegrain est absolument superbe et restitue avec finesse l’atmosphère impressionniste du roman… Quant au scénario, le livre était réputé inadaptable en image, or la BD prouve le contraire !

 

Avez-vous travaillé les dialogues avec le scénariste Fred Duval, ou avez-vous fait des suggestions pour l’adaptation en bande-dessinée de votre roman ?

Fred et moi avons vraiment travaillé main dans la main, avec de fréquents allers-retours. Je validais tout, mais son travail me semblait presque toujours déjà parfait. On s’est beaucoup amusés à jouer sur le cadrage, le passage d’une case à l’autre… Tout en respectant, bien sûr, le texte initial.

 

Cette première expérience vous inspire-t-elle des projets de scénario de BD ?

Oui ! Notamment, d’autres adaptations, déjà en cours, de mes romans. Et un projet de série original… A suivre…

 

En savoir plus sur la bande dessinée Nymphéas Noirs